Égypte : Action de désobéissance civile au Caire

AL QARRA c’est l’actualité du continent africain porté à l’international à travers plusieurs canaux - Al Qarra en Français - Al Qarra en Arabe - Al Qarra en Anglais - Al Qarra en Espagnol - Bientôt en Portugais et en Mandarin - Al Qarra, diffusion : Satellite Canalsat : Chanel 49 --| SES 5 - French Broadcast |-- Orbital Position: 5.2 ° Est - Frequency: 12 015 Mhz - Polarization: vertical - FEC: 3/4 - Symbole Rate: 29 950 - Satellite --| Nilesat - French Broadcast |-- Orbital Position : Atlantic Bird à 7.0° West - Frequency: 12 398 MHz - Polarization: vertical - FEC: 5/6 - Symbole Rate: 27 500 - Tp: E360 Satellite --| Nilesat - Arabic Broadcast |-- Orbital Position : Atlantic Bird à 7.0° West Frequency: 10 930 MHz - Polarization: horizontal - FEC: 5/6 - Symbole Rate: 27 500 - Tp: E360

Dernière minute



Reportages

Le 25.02.2013 25 vues

Égypte : Action de désobéissance civile au Caire


Al Qarra ­- Des manifestants ont bloqué dimanche l’accès du principal bâtiment de l’administration égyptienne au Caire. Cette action intervient dans le cadre d’une campagne de désobéissance civile visant le président islamiste Mohamed Morsi.

Les protestataires accusent le chef de l’Etat de ne pas avoir réalisé les objectifs de la révolte populaire du 25 janvier 2011.

L’édifice gouvernemental, symbole de la bureaucratie égyptienne, héberge notamment les services des passeports et des impôts ainsi que plusieurs agences gouvernementales.

Selon un employé, un petit groupe de jeunes a fermé les portes principales du bâtiment et ont bloqué l’accès.

Mahmoud Rashed, Manifestant 

« C’est le début de la désobéissance civile. Les employés du bâtiment se sont joints à cette désobéissance, nous demandons du pain, la liberté et la justice sociale que nous n’avons pas encore obtenue ». 

Ragab, Manifestant
« il s’agit d’une obstruction des intérêts du peuple, d’une injustice, les gens sont déjà fatigués et maintenant le pays a faim »

L’accès du « Mogamma », le bâtiment emblématique de l’administration a  déjà été bloqué à plusieurs reprises par des manifestants.

Ce fut  notamment le cas  lors du deuxième anniversaire du soulèvement populaire qui a conduit le président Hosni Moubarak à la démission.

Parallèlement, une grève générale se poursuit dans la ville de Port-Saïd dans le nord-est de l’Egypte pour la deuxième semaine consécutive. Lundi, la plupart des magasins et des usines restaient fermées.

 

Par Wissal Ayadi